Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

Cancer du sien, Témoignage

 

CANCER DU SEIN

En créant cette page spéciale, j’ai voulu partager et informer toutes les femmes confrontées ou non à la maladie dont les statistiques, hélas, sont en haussent chaque année

Je voudrais, à travers mon témoignage, les aider à mieux comprendre la maladie les soutenir, et leur dire que seule la motivation et la persévérance sont une aide précieuse pour guérir.

Cela n’arrive pas qu’aux autres. Triste réalité, chaque année, des centaines de cancer du sein sont détectés lors d’une mammographie de contrôle, c’est pourquoi il est très utile de faire des examens régulièrement afin de dépister la maladie encore au stade débutant.

Voiçi mon histoire et mes 2 cancers en 11ans

Depuis l’année 1990, je me rends au centre CAV de Brabois de Nancy, pour ma mammographie et cela, tous les 2ans, simple formalité jusqu’au fameux jour d’octobre 1999, on me découvre une image suspect. Pour plus de sécurité, une échographie a été pratiquée à la suite et à ce moment là, le doute commençait à s’installer. Le radiologue me propose donc une troisième vérification par une IRM, chose faite, et le verdict final tomba. Cancer du sein précoce, à son début, 7mm. Et là, pas de doute il fallait opérer. A cette période, nous arrivions aux fêtes de fin d’année et je ne me sentais pas le courage de passer par la chirurgie avant Noël, j’ai donc proposé à mon chirurgien si cela pouvait attendre après les fêtes, en acceptant il m’a donné rendez-vous en Janvier 2000 pour l’opération, l’année débutait mal, mais il fallait passer par là, avec malgré tout, une bonne nouvelle puisque l’on me conservait le sein.

L’intervention s’est très bien passée, 10 jours d’hospitalisation et sortie. Malheureusement, après analyse des tissus, il a fallut ré ouvrir un mois après afin de procéder au curage ganglionnaire, mais cette fois les ganglions étaient négatifs. Ouf !

Un long parcours était en train de s’installer à la suite puisqu’une radiothérapie a été prescrite suivie d’une hormonothérapie pendant 5 ans. A ce moment là les rayons étaient très agressifs et les brulures intenses. Le moral n’était pas toujours au beau fixe mais avec de la persévérance, j’ai appris à revivre, autrement, laissant les futilités de coté, relativiser, et ma petite vie, s’est poursuivie ainsi avec à nouveau mes contrôles tous les ans cette fois.

Puis un jour de Mars 2011, je me rendais comme chaque année au CAV pour ma surveillance, et là…alors que tout semblait déjà oublié et très loin, une image suspect de mammo est apparue à nouveau mais cette fois, à l’autre sein, je ne m’y attendais plus, et me voilà à nouveau dans cette spirale qui me conduit là ou je ne pensais plus me retrouver, et pour de longues semaines.

Rendez-vous pris pour la biopsie, anesthésie, chirurgie, tout cela en 5 semaines, pas le temps de dire ouf ! c’est pas plus mal d’ailleurs, j’ai eu à peine le temps de réaliser que tout était déjà fini,.avec conservation du sein comme la première fois, ce qui est bien sûr très important pour une femme, malheureusement d’autres non pas ce choix.

Une dernière étape, celle de la radiothérapie, impossible d’y échapper malgré des négociations avec le radiothérapeute mais puisque c’est le protocole des 25 séances prescrites je me suis laissée convaincre des bienfaits malgré les effets secondaires comme les brûlures, un mal pour un bien me dit-on !

Aujourd’hui 16 juillet 2011, fin du traitement, une autre page est tournée. La vie reprend son cours, la fatigue est là pour me le rappeler de temps en temps c’est un combat de chaque instant l’envie de vivre et de surmonter tout cela.

A vous mes amies qui avez pris le temps de me lire, je voulais, à travers mon témoignage, vous faire prendre conscience qu’un simple examen, indolore, peut vous sauver la vie, et même si une détection est faite, ne faiblissez pas, dites-vous que c’est ce contrôle qui vous permettra de prendre la maladie à contre sens pour guérir rapidement et éviter surtout l’ablation ; Je sais que la démarche n’est pas facile et que l’angoisse est forcement là en attente de résultat, mais c’est le seul moyen de rester parmi les siens.

Je tiens à remercier très sincèrement tous les contacts, toutes mes amies du net qui m’ont soutenu et réconforté en m’adressant des messages de sympathie. Merci infiniment.

 

 

Une pensée pour ma nièce SANDRINE qui vient de nous quitter à l'âge de 37ans. Saleté de maladie!

 

bougie2.gif 

 

 


4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (4)

1. evelyne 01/06/2012

Bonjour,moi aussi je viens de livre ce qui t'est arrivé.Tu as eu beaucoup de courage.Moi aussi je viens de passer des examens,suite a une mammographie.Et c'est vrai que j ai commencé a paniquer.Ensuite je suis allée faire la biopsie a l hôpital Lacassagne a Nice,et ensuite il fallait attendre 10 jours pour les résultats.Mon moral n’était pas bon,je pleurais tout le temps,et ensuite lorsqu'il on dit qu'il n'y avais rien,j'ai soufflé un bon coup.Pourtant je fais cela tout les 2 ans.
Et a Pâque,c'est mon mari qui a fait un infarctus,tout va mieux heureusement.Pas de séquelles.C'est pourquoi il faut se faire suivre,ça n'arrive pas qu'aux autres.Prend bien soin de toi Bisous Evelyne
REPONSE DE FANFAN: Merci également pour ton témoignage, il est vrai que faire pratiquer des examens n'exclut rien mais cela permet de prendre la maladie à contre courant lorsqu'elle se présente. Je viens de refaire la mammo de contrôle mercredi, et c'est toujours avec la peur au ventre des résultats. Que de problèmes dans la vie! Passe une belle et bonne journée à Nice, bien sur sous le soleil, très belle ville et région que je connais particulièrement. A bientôt, bisous,
Fanfan

2. Françoise Gauthier 27/11/2011

Je viens de lire votre témoignage, quel courage vous avez et merci de nous informer. J'ai une amie très chère qui lutte depuis 2 ans. Son cancer est très agressif, mais elle a le moral. Votre site est magnifique. Merci de tout coeur. Françoise

3. Josée JUBAULT 24/07/2011

Bonjour Fanfan. Quelle belle leçon de courage que de vous lire après cette épreuve de la vie que vous venez de traverser. Merci, merci, afin de nous faire prendre conscience de ne rien négliger car effectivement personne n'est à l'abri de tout problème de santé. Affectueuses pensées et prenez bien soins de vous. Bisous. Josée.

4. catherine (site web) 23/07/2011

Ma petite Fanfan, je trouve formidable de ta part de nous informer, de nous rappeler que la prévention est très importante... je vais mettre un gif et ton lien sur ma page d'accueil car si tu es concernée malheureusement directement, nous le sommes toutes aussi. Gros bisous affectueux. Prends bien soin sous le soleil Lorrain. Bizzz.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Copyright ©La Boncourtoise /2010-2016. Reproduction interdite.